ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Marc-André Grondin 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Contact

...Eh oui!

24 Heures: Pour quelles raisons penses-tu que C.R.A.Z.Y. a eu autant de succès auprès du public? 
Marc-André Grondin: À la base, c'est un scénario qui est hyper bien écrit, qui est touchant, qui est vrai. C'est une belle histoire, simple, une histoire de famille de classe moyenne avec une bande sonore qui était généralisée, disons, à l'époque. Je pense que tout le monde écoutait du Bowie, les Stones et du Pink Floyd. Je pense qu'il y a tous les éléments pour que les gens s'identifient à cette histoire. Et même s'ils ne viennent pas d'une famille qui est exactement comme la famille Beaulieu, je crois qu'ils peuvent facilement s'identifier par le côté assez... cliché des personnages. Ce sont cinq frères totalement différents, mais je crois que le cliché aide beaucoup les gens à s'identifier à cette famille-là et à se laisser embarquer dans cette histoire qui est magique...  
 
 
24H: Pour toi, c'est quoi l'histoire de C.R.A.Z.Y.? 
MAG: C'est une relation père-fils, une confrontation. C'est amour-haine. C'est l'amour d'un père pour son fils, l'amour d'un fils pour son père. Et c'est accepter l'un et l'autre au-delà des différences.  
 
 
24H: Y a-t-il une scène qui, toi en tant qu'acteur, t'a particulièrement marqué?  
MAG: La scène sous la pluie avec le père (Michel Côté), ça a été assez difficile à faire, pas parce que c'est une scène où on crie et on braille, mais parce que c'est extrêmement exigeant physiquement. On tournait de nuit, on était en fin de tournage, sous de la pluie, il faisait froid. On l'a refait une vingtaine de fois de tous angles, tous côtés. Et on était gelé vraiment toute la nuit, parce qu'on était trempé. (Même si c'était de la fausse pluie.) Donc ça a été rough à faire, mais je suis content du résultat quand je le regarde.  
 
 
24H: Quand tu as su que tu allais jouer le rôle de Zachary, un jeune gai, où es-tu allé puiser ton inspiration? 
MAG: Je trouvais que c'était un personnage, d'un côté, près de moi. Jean-Marc (Vallée) le voyait comme moi je le jouais. Jean-Marc a choisi des comédiens qui avaient leur personnage naturellement. Donc, ça a été facile de ce côté là, ça n'a pas été une grosse recherche. Au contraire, on n'a vraiment rien préparé, ça c'est fait spontanément sur le plateau.  
 
 
24H: La prochaine fois qu'on va te voir à l'écran? 
MAG: Au petit écran, je fais un petit rôle dans la télésérie Nos étés à TVA. Au grand écran, ça va aller à l'automne 2006 avec La Belle Bête de Karim Hussain, avec Caroline Dhavernas et Carole Laure.  
 
Je me dirige plus vers le cinéma, c'est vraiment ça qui me fait tripper. J'essaie de me concentrer davantage là-dessus. Je n'essaie pas de faire nécessairement le plus de projets, mais de faire les projets les plus intéressants.  
 
 
 


 

(c) Karine Proulx - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 19.11.2005
- Déjà 5538 visites sur ce site!