ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Marc-André Grondin 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Contact

Magazines!

MARC-ANDRÉ GRONDIN 
21 ans 
Le bohème irrésistible
 
"Trouvé dans le Magazine Filles Clin D'oeil de Janvier 2006" 
 
 
Sa dernière année 
"J'ai voyagé autour du monde pour promouvoir C.R.A.Z.Y dans des festivals, j'ai tourné La Belle Bête de Karim Hussain, puis j'ai participé à la série Nos étés, réalisée par Alain Desrochers." 
 
 
Un moment marquant! 
"Je dirais que c'est quand j'ai rencontré Martin Scorsese, Daniel Day-Levis, Maggie Cheung et Monica Belluci à Marrakech." 
 
 
Ses projets 
"J'aimerais continuer à jouer dans des films intéressants, qui constituent un certain défi pour moi, dans le but de continuellement m'améliorer." 
 
 
Son type de fille 
"Je n'aime pas qu'un style en particulier. Chaque fille est différente." 
 
 
 
 
Commentaires de personnes sur Marc-André... 
 
"Marc-André est parrrfait! Je le veux pour Noel...son film, je veux dire!" 
Marie 
 
"Marc-André est un acteur bourré de talent qui prend sa carrière au sérieux. Je l'ai vu en entrevue, et il a toujours quelque chose de sensé à dire. C'est un gars avec une tête sur les épaules. Il n'est pas seulement mignon, c'est un acteur d'une grande intensité!" 
Geneviève 
 
 
 
 
Voici les résultats d'un sondage pour le Magazine Elle Québec...! 
 
Cet été, au grand écran, je craque pour... 
 
-Maxime Denommée, Idole instantanée 4D 
-Marc-André Grondin, C.R.A.Z.Y 58D 
-Tom Cruise, La guerre des mondes 8D 
-Brad Pitt, Mr. and Mrs. Smith 11D 
-Johnny Depp, Charlie et la chocolaterie 19D 
 
 
 
MARC-ANDRÉ GRONDIN 
un tit-cul bien dans sa peau!
 
"Trouvé dans le magazine Adorable!" 
 
Dix heures. C'est un Marc-André drôlement amoché qui pousse les portes du Café Crème, lieu de notre rencontre. Une fois les présentations d'usage effectuées, il se laisse choir sur la banquette en face de nous. Une canette d'orangeade à la main, il nous sourit. Les quelques poils au visage de l'acteur nous laissent croire qu'il est encore plus jeune que l'on pensait. "J'ai l'air d'un tit-cul, hein? Et je l'assume pleinement parce que j'en suis un. J'ai seulement 21 ans." 
Réveillé depuis à peine une heure ("Je me suis couché vraiment tard hier", dira-t-il pour excuser son look), Marc-André est cependant alerte et répond en toute franchise aux questions. "C.R.A.Z.Y, ce n'est pas mon premier film. J'étais de l'aventure de La Fête des Rois, L'enfant sur le lac et La Fenêtre, pour ne nommer que ceux-là. Mais il est juste de dire que c'est mon premier gros rôle au cinéma." Un rôle qui pourrait changer la vie du jeune homme, mais ça, il ne veut pas le croire. Du moins, pas dans l'immédiat. "Depuis le premier jour de tournage, tout le monde me dit que c'est le rôle qui va tout changer. On verra bien, laisse-t-il timidement entendre. De toute façon, je ne recherche pas la célébrité et la star system. Moi, les tapis rouges et les grandes premières, non merci! Le seul point positif que je vois à être connu, c'est que je vais avoir plus de propositions de film." 
 
Et en avant la musique! 
Aussi difficile à croire que ça puisse être, Marc-André n'a aucun projet télévisuel sur la table actuellement. "C'est que je ne veux pas faire n'importe quoi. Moi, jouer juste pour faire de l'argent, ça ne m'intéresse pas! Je ne joue pas à la pute. Un projet va m'intéresser si je sens que je vais y apprendre quelque chose, que je serai interpellé par le personnage qu l'on me propose." 
 
Actuellement, pour arrondir les fins de mois, Marc-André travaille dans un magasin de musique (non, n'insistez pas, on ne vous donnera pas l'adresse, on a promis!). Et c'est bien correct comme ça parce que de la musique, il en mange! 
 
"Il m'arrive de dépenser toute une paye dans l'achat de disques. Des fois, j'en achète des dizaines d'un seul coup!" 
 
La musique a toujours fait partie de la vie de Marc-André. "Quand j'étais jeune, c'est la musique qui m'intéressait. J'avais tapissé les murs de ma chambre de disques vinyles. J'écoutais de tout." 
 
Surtout, ne croyez pas que ses parents étaient contre cette surexposition aux sons. Bien au contraire! Et c'est normal, sachant que papa Grondin travaille dans une station de radio et que maman...joue de la batterie! "C'est elle qui m'a appris à jouer. Aujourd'hui, je peux vous dire que mon dru, c'est mon psy: il me garde sain d'esprit. La musique est pour moi un exutoire; sans elle, je péterais ma coche pas mal plus souvent!" 
 
Blues, jazz, classique, rock...Marc-André aime les bonnes pièces musicales avant tout. Et ce n'est certes pas la trame sonore de C.R.A.Z.Y qui va lui déplaire. "On a des "tounes" vraiment incroyables. Les Rolling Stones, David Bowie, CCR, Charlebois...Mon dieu que ça a dû coûter cher aux producteurs!" 
 
Avoir à choisir entre la musique et le cinéma, que ferait Marc-André? "Pourquoi choisir? Je pourrais bien faire les deux à la fois. Moi, mon rêve serait de faire un film ou deux par année et, le reste du temps, d'organiser des spectacles. Ça serait vraiment génial." 
 
Aucune ambiguité possible 
Dans C.R.A.Z.Y, Marc-André interprète le rôle de Zac Beaulieu, jeune homme qui vit dans le mensonge pour protéger la belle relation qu'il entretient avec son père (interprété par Michel Côté). Sur une période de vingt ans, on suit la vie de Zac dans un surprenant et innatendu parcours qui le pousse ultimement à accepter sa vraie nature et qui, encore plus important, conduit son père à l'aimer pour ce qu'il est vraiment. 
 
"Dans ce film, mon personnage est homosexuel. Mais je n'ai pas eu à faire une grande recherche sur le sujet parce que ce n'est pas l'aspect le plus marquant de la personnalité de Zac. D'accord, il est gai, mais ce n'est pas une tapette pour autant! Il agit comme tous les autres gars. En fait, ça ne paraît pas qu'il est homo. Ses façons d'agir ne trahissent pas sa nature profonde. 
 
En lisant le scénario, et ce, bien avant de commencer à tourner le film, Marc-André, qui est hétérosexuel, savait qu'il devrait s'expliquer souvent sur le lien qui l'unit à son personnage. 
"J'assume le fait que certaines persones vont aller voir le film et vont penser que je suis moi-même gai. Ça fait partie de la game. Mais comme je n'ai aucun problèmes avec ma sexualité, je em fous de ce que les gens vont penser! De toute façon, quand tu es jeune et que tu dis que tu es comédien, c'est presque un automatisme: tout de suite, il y a du monde qui croit que tu es homo." 
 
Cinéma avant tout 
Sans avoir étudié pour devenir comédien, Marc-André s'est rapidement retrouvé sur les plateaux de tournage. C'est là que le déclic s'est produit. "Je devais avoir deux ou trois ans et je suivais mon frère Mathieu lors de ses auditions. Puis, un bon jour, on a demandé à mes parents si je pouvais passer une audition pour une publicité, et j'ai décroché le rôle." 
 
En plus de ses cours à l'école, on a donc commencé à l'apercevoir ici et là, d'abord dans des commerciaux, puis dans des séries télévisées et des téléromans tels que Sous un ciel variable et Les supers mamies, ou il a côtoyer France Castel et Rita Lafontaine, entre autres. "J'ai travaillé avec de grands comédiens et j'ai appris énormément en les regardant jouer. Les plateaux, c'est mon école de théâtre à moi." 
 
Car non, Marc-André n'a pas fréquenté d'école spécialisée. "C,est évident que cela n'aurait pas nuit d'être inscrit à une école de théâtre. Mais moi, les planches, ce n'est pas mon truc. J'aime mieux le cinéma et la télévision, ou tu donnes tout ce que tu as dans les tripes pendant le tournage en espérant que tu seras à la hauteur de tes attentes. C'est un défi exigeant qui donne une bonne dose d'adrénaline. C'est ce qui est le fun dans ce métier là." 
 
Finissant son orangeade, Marc-André nous avise qu'il doit nous quitter pour aller "vendre de la musique". Et à regarder son sourire, on comprend qu'il ne s'agit pas d'un travail tellement difficile pour lui! 
 
 
 
 


 

(c) Karine Proulx - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 8.04.2006
- Déjà 5622 visites sur ce site!